Bernard Buffet, au Musée d’art Moderne de Paris

art Moderne de Paris

Fidèle à son admiration pour les maîtres contemporains, le Musée d’art moderne de Paris est fier d’orchestrer une exposition consacrée au peintre Bernard Buffet (1928-1999). Cet évènement aura lieu du 14 octobre 2016 jusqu’au 26 février 2017. Durant ces quatre mois, le Musée sera donc le rendez-vous des collectionneurs et des passionnés de l’art figuratif.

Une exposition particulière de Bernard Buffet au Musée d’art moderne de Paris

Le Musée d’art moderne de Paris est heureux de présenter une exposition consacrée exclusivement à l’artiste Bernard Buffet. L’événement culturel débutera le 14 octobre 2016 et ne prendra fin qu’au 26 février 2017.

Figure majeure du courant expressionniste français, Buffet a su plaire au public parisien par le style sec et tranchant de son écriture picturale. Il est né en 1928 à Paris et s’éteint en 1999 en se suicidant. Honoré du prix de la Critique dès l’âge de 20 ans, il a conquis la gloire d’une manière fulgurante et les peintres chevronnés de l’époque ont manifesté une admiration sans réserve pour ses tableaux. Toutefois, l’artiste a subi une relative disgrâce et sa peinture ingrate a fini par lasser les générations actuelles.

Plus que jamais, le génie de Bernard Buffet mérite de sortir de l’ombre et d’être mieux apprécié par le public. Un coup de projecteur sur le parcours artistique de Bernard Buffet et de ses œuvres majeures.

Un grand événement qui rendra hommage à Bernard Buffet

Fidèle à sa tradition et à son envie de mettre en faveur les maîtres contemporains, le Musée d’art Moderne organise tous les ans une programmation intense d’animations culturelles et artistiques. Il s’attache à faire redécouvrir au public les plus belles collections du XXème siècle.

Qui mieux que Bernard Buffet a su marquer le courant artistique de son époque ? Nul n’a son pareil pour peindre l’angoisse et la désillusion qu’a éprouvée le peuple français durant la période de l’entre-deux guerre. Bernard Buffet fut le peintre de la difformité et de la misère. Il a refusé de jamais transcrire une image noble ou joyeuse du monde réel, et la critique n’a pas cessé de lui en vouloir. Jaloux de son aisance financière, les galeristes l’ont écarté du beau monde de l’art et lui ont préféré les peintres de l’abstraction.

Ainsi, l’événement ambitionne de rendre hommage à l’un des plus grands peintres du XXème siècle, à travers une sélection de ses chefs d’œuvre.

Le Musée ouvre du mardi jusqu’au dimanche pour accueillir les visiteurs. Les œuvres sont visibles de 10 heures à 18 heures et le jeudi jusqu’à 22 heures.